Sept bonnes raisons pour refuser l’implantation de FAGE dans la zone industrielle de Dudelange-Bettembourg

Publié le

Sept bonnes raisons pour refuser l’implantation de FAGE dans la zone industrielle de Dudelange-Bettembourg

1. Le trafic risque d’augmenter de 80 camions et 300 véhicules légers par jour sur la N 31 et alentours

2. Pour la production des pots de yaourt une quantité de 2.500 m3 d’eau potable par jour (l’équivalent d’une ville de 18.000 habitants) est nécessaire

3. Les eaux usées chaudes rejetées dans l’Alzette représenteront quasiment 1/3 de son débit

4. FAGE, la firme transnationale issue d’une entreprise familiale grecque n’a pas de scrupules pour délaisser la Grèce (en manque d’investissements et d’emplois) afin de s’installer au Luxembourg pour des raisons fiscales

5. Cette entreprise peu fiable n’hésite pas à employer des consultants fantômes (révélé récemment par Paperjam)

6. Contrairement aux pratiques habituelles l’Etat a vendu le terrain de la zone d’activités à l’entreprise et perd donc son emprise

7. Il faut se poser la question de la pertinence de cette politique industrielle: est-ce que les investissements de l’Etat luxembourgeois pour l’implantation d’une entreprise si peu durable sont sensés ?